Tribune BNV Mars 2010

Publié le vendredi 7 septembre 2012

Visite guidée.

Lorsque nous invitons des amis à nous rendre visite, la première chose qui les frappe, ce sont les zones sinistrées de notre belle ville.

S’ils viennent en voiture, par la route de Ronquières ou par la chaussée de Bruxelles, leurs amortisseurs pourront tester l’état de délabrement de nos routes.

Si par contre ils optent pour le train, ils pourront admirer notre patrimoine industriel à l’abandon. On pourrait aussi offrir à nos amis une petite balade au centre ville pour leur faire apprécier l’ancienne piscine à l’abandon, ou leur montrer la dégradation lente des bus du dépôt : très beau site pollué accessible à tous surtout aux enfants. On pourrait encore prolonger la visite avec les étendues lunaires des papeteries Catala, l’environnement plutôt macabre des anciennes verreries, les ABT, et tous les autres chancres des villages avoisinants.

En relisant les prévisions budgétaires ou les déclarations de la majorité, nous aurions pu espérer que plusieurs sites seraient réhabilités et que des rues soient effectivement réparées.

Mais cela ne semble plus être une priorité en 2010. La priorité c’est de faire venir le plus d’habitants possible. Et tant pis s’ils ont une super belle vue sur des ruines.

Écolo milite pour un meilleur cadre de vie pour les Brainoises et les Brainois, pour une ville qui ne met pas en danger ses citoyens, pour un environnement favorable à la santé publique et au bien être.

Pour le groupe Ecolo : Jean-François Vansnick et Marc Durieux.