POLITIQUE SOCIALE : AIDE AUX PERSONNES, EMPLOI

Publié le mercredi 3 octobre 2012

Rêver et concrétiser des politiques sociales transversales… L’homogénéité n’existe pas… Qui constitue aujourd’hui un groupe homogène ? Personne. Comme dans les familles, tous frères et pas deux pareils.

N’en est-il pas de même des jeunes, des ainés, des personnes à mobilité réduite, des parents précoces ou tardifs d’enfants petits ou grands, de ceux qui veulent partir, ceux qui sont venus il y a longtemps ? Et… ceux qui n’ont jamais quitté la ville, ceux qui arrivent aujourd’hui ? ceux qui vivent des passions à partager ? ceux qui traversent des turbulences et connaissent des revers de médaille ? des riches ? des pauvres ?, de ceux qui sont riches d’expérience, de savoir-faire, riche de savoir être ? des pauvres en rêves et en utopies ? des pragmatiques autant que des visionnaires… ?

Personne ne peut prétendre représenter l’ensemble du groupe dans lequel trop souvent les « autres » voudraient bien nous figer…

Diversité des histoires, des points de vue, richesse des différences. Nous rêvons que l’on cesse de mettre les « autres » dans les mêmes paniers. Nous rêvons que tous puissent accéder aux services mais aussi participer à leur mesure à la vie de leur ville… Nous rêvons de transversalité dans nos politiques sociales… Encore faudrait-il que l’on adhère à une vision à court, à moyen et long terme de la politique sociale que nous voudrons mener tous ensemble dans la ville.

Propositions concrètes :

Une politique sociale digne de ce nom fait de la prévention, évite les spirales infernales, donne les moyens de rendre les autres autonomes et même acteurs dans leur ville… Il y va de la politique sociale comme de la stratégie globale de la ville. Il est nécessaire de s’en donner les moyens dans le temps.

Nous exigeons que l’on budgétise une politique sociale planifiée, que l’on cesse de promettre mais que la Ville se donne des objectifs « concrétisables » à court, à moyen et à long terme… Nous rêvons de points de contacts dispersés dans la commune ? Nous pensons qu’ils sont parfaitement réalisables.

Dans chaque village, investir un espace vide ou peu occupé et le dédicacer à un point de rencontre citoyen de la Ville où seraient planifiées diverses permanences :

-  POINT – CONTACT, relais des Services administratifs communaux,
-  assistants sociaux, CPAS, etc…,
-  point énergie,
-  infos culturelles
-  lieu de réunions du monde associatif
-  point dépôt ou relais d’action solidaires Etc…

Déjà, aujourd’hui, de tels espaces existent et il faut les soutenir … et les compléter. Un lieu de vie, d’informations, d’échanges, de possibles rencontres qui favoriserait les solidarités existantes et seraient aussi le berceau de nouvelles actions citoyennes et solidaires…

Nous rêvons d’autres projets parfaitement concrétisables qui devraient être soutenus voire initiés par la ville :
-  Des crèches à proximité des moyens de transports, aux horaires adaptés à la vie des parents d’aujourd’hui, capables d’accueillir des enfants différents : handicap etc…
-  Des haltes garderie
-  Des lieux d’accueil d’enfants, adolescents : accompagnements scolaires- loisirs créatifs
-  Des espaces de coordination des bénévolats intergénérationnels etc…

Nous voulons œuvrer ou encourager la nécessaire transversalité des services d’aide à domicile pour les personnes temporairement ou durablement à mobilité réduite ; pour les personnes handicapées, pour les petits ou grands malades, pour celles et ceux qui sont dans le besoin pour de multiples raisons : physique, social, psychique, accidents de la vie.

Nous voulons que tous les intervenants ou collaborateurs à la solidarité sociale participent à l’émancipation de personnes respectées dans leur dignité.

Nous voulons inviter le plus grand nombre à participer à leur mesure à la vie de la cité etc… Il faut rendre sa dignité et sa responsabilité au citoyen car il est un acteur politique incontournable de la vie communale au quotidien.

C’est ensemble que nous pouvons résoudre les problèmes et faire vivre chaque quartier de l’entité.