Nos Priorités Pour Vous et Avec Vous

L’aménagement du territoire, la mobilité, la politique sociale, le développement économique, le logement, l’énergie, la sécurité, la politique de la jeunesse, le sport, la culture, ... Autant de thèmes qui nous tiennent à coeur et que nous voulons développer ...Avec Vous

Publié le jeudi 20 septembre 2012

AMENAGER LA VILLE AUTOUR DE SES HABITANTS EN HARMONIE AVEC LA NATURE

Ecolo Braine fait le choix de défendre une nouvelle manière de penser notre modèle actuel d’aménagement du territoire. Constatons-le : le plan de secteur est obsolète (1979) et les phénomènes climatiques nous amènent à devoir réagir de manière adaptée. En outre, nous voulons défendre une politique de noyaux d’habitats recentrés vers le centre-ville et limiter l’invasion des villages, pour limiter la dépendance à la voiture et favoriser les commerces de proximité. Nous proposons de partager l’espace autrement, en remettant la solidarité au cœur de la gestion de l’habitat : concentrer les constructions autour de pôles de services (administratifs, sociaux, collectifs – crèches, points postes, bus-…). Maintenir l’agriculture et la production naturelle est indissociable de notre vision de Braine. Enfin, garantir des espaces verts accessibles à tous dans chaque quartier (surtout en centre-ville) est une idée qui nous est très chère.

NOTRE MOBILITE, C’EST AGIR POUR LIBERER VOTRE ESPACE

Problèmes de circulation inacceptables, insécurité et stress. En de trop nombreux endroits de l’entité, l’augmentation du nombre d’habitants sans mesures correctrices ne nous propose pas l’avenir dont nous rêvons. Dès lors, plusieurs pistes sont à privilégier :

  • Envisager un plan communal de mobilité ambitieux mais réaliste et finançable
  • Améliorer les transports publics : SNCB, TEC, création d’un bus communal et meilleure desserte de tous les villages
  • Aménager de nouveaux lotissements orientés mobilité douce et services collectifs
  • Montrer l’exemple avec les déplacements des véhicules communaux
  • Réguler le stationnement et rendre le centre piétonnier et arboré
  • Supprimer les obstacles qui empêchent les piétons de se sentir à l’aise
  • Rendre la pratique du vélo plus conviviale
  • Eduquer à la sécurité routière
  • Instaurer enfin à Braine le système des voitures partagées (Cambio,…)

Ecolo voit les choses à long terme et refuse une vision attentiste et passéiste de la mobilité

REVER ET CONCRETISER DES POLITIQUES SOCIALES TRANSVERSALES

Une politique sociale digne de ce nom fait de la prévention, évite les spirales infernales, donne les moyens de rendre tous les habitants autonomes et même acteurs dans leur ville…

La politique sociale s’intègre dans une stratégie globale de la ville.

- Nous exigeons que l’on budgétise une politique sociale planifiée, que l’on cesse de promettre mais que la Ville se donne des objectifs concrétisables à court, à moyen et long terme.
- Dans chaque village, investir un espace vide ou peu occupé et le dédicacer à un point de rencontre citoyen de la Ville où seraient planifiées diverses permanences : antenne administrative, sociale, point énergie, relais culturel, point de rencontre pour l’associatif, point dépôt d’actions solidarité, groupe d’achats partagés,…
- D’autres projets devraient être initiés par la Ville : des crèches (à proximité des moyens de transports, aux horaires adaptés, pouvant accueillir des enfants « différents ») ; des haltes garderies, des lieux d’accueil pour enfants/ados, des espaces de coordination des bénévolats intergénérationnels,…

Nous voulons encourager la nécessaire transversalité des services d’aide à domicile pour : les personnes temporairement ou durablement à mobilité réduite ; les personnes handicapées, les petits ou grands malades, celles et ceux qui sont dans le besoin pour de multiples raisons : physique, social, psychique, accidents de la vie.

Nous voulons que tous les intervenants à la solidarité sociale participent à l’émancipation de personnes respectées dans leur dignité. Ensemble, avec vous !

UNE ECONOMIE QUI RESPECTE L’HUMAIN

Nous voulons un centre-ville redynamisé, partiellement piétonnier, arboré, avec des bancs et des espaces de convivialité qui garderont les passants plus longtemps que le temps d’un achat. Notre vision du commerce, c’est notamment de favoriser les circuits-courts directement du producteur au consommateur, de soutenir le développement d’initiatives alternatives et nouvelles (ex : monnaie Minuto). De même, nous sommes défavorables au développement de nouvelles grandes surfaces en périphérie, qui pourraient nuire au redéploiement du commerce au centre, pour encourager l’implantation et la pérennité des petits et moyens commerces de proximité. L’économie doit intégrer les facteurs humains, le développement durable et la mobilité. Ainsi il faut

- garantir au minimum la bi-modalité pour l’accès aux zones industrielles et commerciales : bus, train, pistes cyclables sécurisées ;

- favoriser les entreprises créatrices de vrais emplois avec un pourcentage significatif d’emplois stables et locaux (Cdi)

- respecter les riverains des zonings par une transparence des activités qui y seront développées

- aider les producteurs agricoles à aller vers un mode de culture plus naturel, plus « bio »

POUR UN LOGEMENT SOLIDAIRE ET ACCESSIBLE

Le secteur du logement traverse une crise grave qui demande une réponse en concertation avec les acteurs de terrain, de soutenir et encourager les initiatives citoyennes de solidarité. Face à la paupérisation de la population qui augmente et vit plus âgée, face aux coûts en hausse des loyers et de l’énergie (et des prix d’achats des logements pour les nouvelles familles), nous proposons des solutions concrètes :

- Augmenter le stock de logements disponibles, notamment après un cadastre des logements inoccupés

- Développer les formes alternatives et solidaires de logement : maisons kangourous, habitat partagé, AIS, …

- Densifier le bâti existant, en luttant contre les logements sous-occupés et mieux partager l’espace habitable en recréant du tissu social

- Améliorer la qualité du parc immobilier et son efficience énergétique pour diminuer les coûts des factures de chauffage. Faire respecter la législation en matière des certificats PEB.

- Prévoir dans les plans des nouvelles habitations la possibilité de réagencement en cas de familles recomposées

- Accompagner les démarches administratives quant aux aides financières existantes

- Réduire l’empreinte écologique des habitations existantes et à venir

L’ENERGIE D’AVANCER VERS DU DURABLE

Vivre dans un environnement bien isolé où l’argent ne part pas « dans le vent », c’est notre préoccupation. La priorité est d’investir dans l’isolation massive des bâtiments, en hiérarchisant là où l’on peut gagner le plus en vue de la réduction des pertes de chaleur.

- Promouvoir les matériaux écologiques, disponibles localement, avec le moins de déchets de chantier, d’autant plus que les primes pour les isolants écologiques sont plus élevées.
- Décliner une politique énergétique de quartiers avec des actions ciblées par rapport aux besoins, aux souhaits et aux dynamiques propres à chaque entité locale.
- Opter pour une politique énergétique communale rigoureusement exemplaire et d’application immédiate avec utilisation rationnelle de l’énergie, plan de développement des énergies renouvelables, cadastre énergétique et application des normes PEB pour toute nouvelle construction.
- Définir des objectifs chiffrés de rentabilité des diminutions des consommations et affecter ces économies aux investissements d’efficience énergétique.
- Définir un plan de lutte contre la précarité énergétique.
- Aider les PME, les commerces, les entreprises, les employeurs à ne pas crouler sous la hausse des couts énergétiques et des coûts des transports par l’accès aux projets et aux financements en matière de gestion énergétique

LA SECURITE, CA NOUS CONCERNE AUSSI

Beaucoup de citoyens brainois se sentent en insécurité. Nous voulons leur répondre en rétablissant un réel sentiment de sécurité et pas un semblant de sûreté donné par des moyens techniques (caméras).

Le facteur humain est primordial, et cela passe par plus de moyens pour la police de proximité, l’encourager à réagir plus rapidement, notamment en accroissant les passages et les fréquences aux lieux identifiés comme stratégiques pour la délinquance (en priorité les écoles).

Renforcer l’encadrement des zones à risque par des éducateurs de rue présents en dehors des heures de bureau est une piste pour garantir la prévention avant d’opter pour la répression aveugle. 

La sécurité c’est aussi pouvoir circuler dans l’entité sans danger, avec le respect des zones 30 et des limitations de vitesse, plus d’espaces piétonniers (Grand Place notamment) et des aménagements adaptés pour les personnes malvoyantes et/ou malentendantes, des dispositifs ralentisseurs et des radars préventifs.

Enfin décentraliser les antennes administratives dans les villages aiderait à ce que les gens se sentent mieux, sachant que les autorités sont accessibles pas loin d’eux

DES JEUNES ACTIFS ET SPORTIFS

Ecolo veut apporter son soutien et son aide aux mouvements de jeunesse, clubs, associations, comités de quartier, groupes extra scolaires, asbl etc… l’objectif étant de donner une image dynamique de toute la jeunesse brainoise et de créer des liens intergénérationnels.

Ce soutien d’aide et de gestion durables se voudra d’abord logistique, avec l’envoi à chaque groupement d’une liste complète du matériel dont la commune dispose (afin que ce matériel ne reste pas stocké sans être utilisé).

Pour que les activités sportives ne soient pas uniquement une vitrine, pouvoir leur apporter une aide durable (entretien)

Continuer à aider les plus défavorisés par des chèques sport

Créer une plus grande collaboration et communication améliorée avec les responsables communaux qui ont ces secteurs dans leurs attributions.

Nous exigeons pour la nouvelle piscine :
- un accès prioritaire aux écoles de Braine et de ses villages (tous réseaux confondus)
- un tarif réduit obligatoire pour les habitants de l’entité brainoise

Diversifier les sports à Hennuyères, par la construction d’une salle polyvalente, pour les sports collectifs et la gymnastique.

Enfin, équiper le centre sportif de Braine et du Planois de panneaux photovoltaïques afin d’alléger la facture énergétique

LA CULTURE, C’EST BIEN PLUS QUE LES CHAMPS

Soyons vigilants : L’urbanisation accélérée de la Ville ne peut que conduire à la destruction de notre patrimoine paysager et historique. Alors qu’à côté à Soignies, on fait un effort de restauration, il suffit de voir l’état de la façade des Dominicains Rue de Mons pour se rendre compte de la tâche à accomplir. Arrêtons si c’est encore possible les massacres de notre patrimoine historique.
- Ainsi, qui se soucie des vestiges enfouis sous le Parc de la Crèche, à l’heure d’y creuser un parking ? 
- Comment valoriser des édifices aussi originaux que la Chapelle de Verre à Fauquez autrement qu’en lui donnant un zoning comme voisin ?
- Quel sort sera réservé aux collections du Musée communal dissimulées dans le grenier de l’Hôtel d’Arenberg ?

Autant de questions qui sont si peu mises en avant mais qui participent pour nous d’un devoir de mémoire et de transmission aux générations futures.

Puis nous pensons qu’investir les citoyens de tous âges dans la réflexion sur un programme d’activités ne pourrait qu’aider à ouvrir la Ville comme un lieu de rencontres et d’échanges où chacun y trouverait son goût, où chacun se réapproprierait l’espace (théâtre de rue dans les zones piétonnes, maisons d’accueil où les ainés partageraient leurs souvenirs aux plus jeunes,…). Et pourquoi ne pas créer un pass culture sorte de sésame d’accès aux événements de l’entité à tarif réduit ? L’avenir est tout vert. 

Pour télécharger nos dépliants toutes-boîtes qui reprennent les éléments ci-dessus, cliquez ici :

PDF - 576.2 ko
Toutes-boites Ecolo BLC I
PDF - 553.1 ko
Toutes-boîtes Ecolo BLC II