Interpellation octobre 2014

Publié le lundi 27 octobre 2014

Ci-dessous, vous trouverez les questions posées au Conseil Communal d’octobre 2014 par les conseillers communaux Ecolo :

1 – Eclairage au Poseur

Alertés par des riverains, il nous revient qu’au Poseur, les grands spots qui éclairent les terrains restent souvent allumés jusqu’à minuit, alors que les terrains sont déserts. Cela dérange, bien sûr, les riverains, mais évidemment consomme beaucoup d’électricité. Pour être plus précis : ils restent parfois allumés totalement (il y a 3 lampes par piquet) et parfois partiellement (seule la lampe inférieur est allumée). De toute façon, ces lampes éclairent souvent des terrains vides, à des heures tardives.

De plus, l’éclairage de l’entrée et du parking, soit 8 spots assez puissants, est associé à l’éclairage de la ville et reste allumé toutes les nuits pour rien, puisqu’il éclaire des zones non fréquentées (la grille du parking est fermée à clef, et le parking reste éclairé !).

Un mail de plainte a déjà été envoyé à l’administration communale par un riverain voisin du terrain pour le signaler, sans réaction de la commune. Dans le contexte budgétaire particulièrement difficile que nous connaissons, chaque économie d’énergie est importante. Que comptez-vous faire pour remédier à cette situation ?

2 – Aménagement de la Grand Place et conservation du patrimoine…

Rue de Mons, face à la Grand Place, un projet de transformation de 3 immeubles en logements, y inclus un rez-de-chaussée commercial, est en cours.

Le projet prévoit de détruire les anciennes façades des bâtiments dont celle du numéro 23, anciennement un restaurant. Cette façade en briques rouges et pierres bleues est particulièrement intéressante sur le plan architectural. Nous sommes tous naturellement attachés à la préservation de notre patrimoine architectural. Nous supposons que, comme c’est le cas dans les communes en Flandre et à Bruxelles, en Wallonie également, la région wallonne donne à notre commune des outils légaux qui permettent d’encadrer notre développement urbanistique, et donc en l’occurrence, de pouvoir préserver cette façade caractéristique. Dans le cadre d’un réaménagement harmonieux de notre Grand Place, la commune a-t-elle l’intention de préserver cette façade, et d’insérer une clause y relative dans le cahier des charges ?

3 – Rénovation de l’Hôtel de Ville

On ne peut que se féliciter de l’amélioration des performances énergétiques des bâtiments de l’Hôtel de Ville. Toutefois, d’après des informations reçues, il y aurait encore moyen d’améliorer des performances énergétiques déjà intéressantes en maîtrisant la régulation du chauffage qui, par périodes, surfonctionne ou disfonctionne.

D’autre part, au niveau supérieur on constate des problèmes d’étanchéité du toit qui provoque dans les plafonds, des traces d’humidité. Ces situations sont-elles toujours d’actualité, et si oui, que comptez-vous faire pour y remédier ?

Merci du suivi apporté à ces interpellations.

Martine Gaeremynck et Nino MANZINI Conseillers communaux ECOLO